Congregação das Irmãs Franciscanas

de Nossa Senhora das Vitórias

NOTÍCIAS

PARTILHA

Visite Fraternelle en Republique Democratique du Congo

Au jour du mercredi, quinze mars mille vingt – trois à treize heures, nous les soeurs de la communauté de bienheureuse Anuarite située sur l`Avenue Faswe, 48 commune de la N´sele, quartier Mikonga, avons accueilli la supérieure générale Cacilda Rosa Joaquim Torcida Gamboa, aprés sa reencontre avec son éminence cardinal Fridolin Amongo Besungu Métropolitain de Kinshasa. La communauté est composée de sept souers et toutes ont été presentées. Le soir de ce même jour, Elle   nous a réunies pour nous donner ses directives de ses  jours  avec  nous. Elle a commencé   par dégager la difference   entre la visite  canonique  et  la visite  fraternelle.  Pour sa visite fut  celle    de la  fraternelle et  non  canonique.  Elle a tiré  dans  le livre de la constitution  au  nº  243;  Ensuite ,  la  soeur   donna  son  programme   en  ce termre: – Du  15  au  18  rencontre  avec   les soeurs  de la communauté  bienheureuse  Anuarite .  La procédure   pour profiter   de ce temps, Elle aura deux   rencontres:   L´une   qu´elle nomma  réunion  communautaire  et  l´autre  rencontre  avec  les  soeurs  de la  communauté  ensemble ,  le   jour   suivant  une  par une   excepteles  soeurs  juniores  en  groupe.

Dans la deuxiéme   rencontre communautaire, nous avons fait   l,etude  sur  le  document  du  dernier  chapitre  générale   qui  avait  comme titre :   “   RECHERCHE  ET  VIVANT  A   LA MANIERE  DE LA SOEUR  WILSON » ;  sur   ce,  Elle  a dit   que ce  document   est  le  fruit  du travail  de toutes  les  soeurs.  Faisant  l,introduction ,  elle a dit  que  le document  est  un moyen  d,etude,  réflexion  et instrument   qui  nous aide  á  suivre  jésus   Christ   et  a  cheminé  en  vue  de la   rénovation  et  restructuration ,  appelées  par  l,esprit  à  devenir  une Congrégation  unie   et ouvert  à  toutes  les atitudes. Dans la réalité de notre  congrégation,  sur  ce  point,   la superiéure   générale  Cacilda  Gamboa  a  explique  que la diversité  fait  la  beauté  de la congrégation  entre  aute :   La  nationalité ,  les   langues , les cultures  , la  différence   d,age  sont   des  richesses et défi.  Mais   le probléme   se pose au niveau   de la   perte d,identité,   superficialité,   valeurs, l,intériorité  et  l,essentielle  de la vie  religieuse.

Pour   l,enrichissement ,   la   capacite,   le  témoignage   et la  vécu   de notre  charisme  , il nous  faut   une   intégration  essentielle   de la vie religieuse.   Pour que nous   soyons  fidéle  à  notre  spiritualité ,  il nous est  nécessaire de mettre de  coté  la superficialité  mais  pour   y  parvenir , il  faut  établir  une relation  profonde  avec le Seigneur   comme  à l,enchentement  du premier   moment,  approfondire les  conseils  évangeliques,  récuperer  la méditation , priére   personnelle,   retraite  mensuelle, étude…….. pour   la mission  , résumé faite   sur  nº  63   de la constitution , nous   devons   approfondire   l,esprit   apostolique  dans   notre vie.   Former   les  jeunes   soeurs  , présenter   avec  transparence   le partage  des  biens  , ouverturs   aux  necessite  de chaque   soeur et de  donner  la formation   professionelle   aux plus  jeunes   soeurs.   Du  point  de vu pastoral,   la Supérieure   générale  a  pu  dire  qu,elle   est  la tache  de  toutes les soeurs  et accordé  la parole  à la soeur   Irene  Barbosa  qui parla  sur la réflexion  faite  par la  soeur  Ilda  Tomas  Gomes  qui  réfléchissait   sur  “   La  foi partagée de la soeur  Wilson “   Briévement  ellke a  exlpiqué   que  la FOI  est   une  grace   de Dieu   le  Père   que  la  soeur   Wilson   a approfondire  comme  image   de  Dieu   le Pére  qui  est  Amour ,  cet  amour  divin  qui  poussa  de dire  que  la  Foi   sans  oeuvres  est morte. Sur la pauvreté, Mary Jane Wilson a eu comme  modéle   saint  François   d,Assise   travaillant  pour  les pauvres  de Lazareto.   Nous sommes  appelées  à  devenir  comme   Mary  Jane Wilson  en acte  de charité,   de la  vertu   de l,humilité  et  simplicité.  La reencontre a été  conclue   avec  le mot  de gratitude de par  de la Supérieure   générale  Cacilda Gamboa  et  une prière.

Soeur Elvire Laboto Ant

 

PARTILHA